Assurance des entreprises

Une couverture
adaptée
à votre réalité
Industries
et
services

Vous travaillez avec ardeur pour bâtir et faire croître votre entreprise ?
Pensez à souscrire une assurance.


Les courtiers d’assurances Vestas vous aident à protéger votre PME ou votre grande entreprise. Pour plus d’informations sur nos assurances, consultez nos offres par secteur d’activité ou contactez-nous directement.


Industries
  • Architectes et ingénieurs
  • Aviation
  • Construction
  • Énergie
  • Équine
  • Film, média et divertissement
  • Institutions financières
  • Alimentation
  • Foresterie
  • Santé et pharmaceutique
  • Hospitalité
  • Manufactures
  • Marine et logistiques internationales
  • Mines
  • Municipalités
  • Services professionnels
  • Immobilier et gestion
  • Propriété commerciale
  • Immobilier et gestion de propriété résidentielle
  • commerce de détail et distribution en vrac
  • sports et loisirs
  • technologie et communications
  • transport

Nos services et solutions
Cargo

L’assurance cargo ou marine protège contre les risques auxquels sont exposées les marchandises au cours de leur transport maritime, fluvial, terrestre ou aérien.

Assurance-crédit

L’assurance-crédit protège contre les défauts de paiement des clients suite à une insolvabilité ou autres risques couverts.

Cyber-risque

L’assurance cyber-risque protège contre les préjudices que pourrait subir une tierce partie suite à une cyber attaque liée à la sécurité de votre réseau, à la confidentialité de leurs données, à la sécurité des médias électroniques, et à bien d’autres cyber-risques.

Administrateurs
et dirigeants

L’Assurance administrateurs et dirigeants protège contre les coûts que les administrateurs et dirigeants d’un organisme peuvent être légalement tenus de compenser par suite d’un dommage causé à une tierce partie.

Responsabilité
professionnelle

L’assurance responsabilité civile professionnelle protège contre les poursuites intentées à tort ou à raison pour dommages causés à un tiers dans le cadre de votre activité professionnelle ou vos prestations.

Environnement

L’assurance environnement protège contre les risques liés à la pollution de l’environnement, subite ou graduelle, qui pourraient survenir sur un chantier, sur votre propriété ou chez un client.

Responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile protège contre les poursuites intentées à tort ou à raison pour dommages matériels ou corporels causés à un tiers et imputables à vos services, vos produits ou vos activités.

Biens

L’assurance des biens protège les bâtiments, équipements, marchandises et autres biens contre les dommages, la destruction ou les pertes attribuables à des risques couverts.

Rappel de produits

L’assurance rappel de produits protège contre les frais associés au rappel de produits défectueux ou contaminés déjà en circulation sur le marché.

Garagistes

Assurance pour divers types de garagistes, notamment les carrossiers et autres ateliers de réparation ou d’esthétique automobile. Permet d’assurer les véhicules appartenant au garage, les véhicules confiés ainsi que les autres biens appartenant au garage.

Cautionnement

Relatifs à divers types de contrats de cautionnement de construction, soit les cautionnements de soumission, d'exécution du contrat, d'exécution des travaux, de paiement de la main-d'œuvre et des matériaux et d'entretien.

Bris de Machine

L’assurance bris de machine protège contre les pertes résultant d'un bris d'équipement de chauffage, de climatisation ou de réfrigération, d’une chaudière ou d’un récipient sous pression, de machinerie de production ou d’un appareil électrique ou électronique.

Chantier

L’Assurance chantier protège les projets en cours de construction contre les dommages, la destruction ou les pertes attribuables à des risques couverts.

Automobile

Pour un véhicule ou une flotte de véhicules, l’assurance automobile protège votre responsabilité en tant que propriétaire ainsi que les dommages matériels que pourraient subir les véhicules.

Crime

L’assurance crime protège contre les pertes découlant d’actes criminels, du détournement de fonds, de la contrefaçon, du vol avec violence, du vol de valeurs mobilières ou d’autres crimes touchant les activités commerciales.

Transporteurs
routiers

L’assurance des transporteurs permet d’assurer sur un même contrat la responsabilité civile, les dommages matériels ainsi que la marchandise transportée.

 

 

Vos
risques

Le monde de l’assurance est régit par un ensemble de principes et notions de risques, qui s’appliquent à la majorité des polices.

En voici quelques-uns.


La responsabilité civile

Il s’agit de l’obligation de réparer le préjudice causé à autrui par l’inexécution d’un contrat ou de toute action dommageable commise par soi-même, par une personne qui dépend de soi, ou par le fait des biens qu’on a sous sa garde.


Notion de négligence

Au Québec, la partie demanderesse (personne qui a subi un préjudice) doit démontrer, en vertu du droit civil et à la satisfaction du tribunal, que les trois conditions suivantes étaient présentes au moment de l’événement :

  • Le défendeur (personne « responsable ») avait un devoir de prudence et de diligence
  • Le défendeur a manqué à ce devoir : il a ainsi commis une faute
  • Un préjudice a été causé du fait de cette faute, et les dommages réclamés sont directement liés à la faute.

Les pertes d’exploitation

Les pertes de bénéfices
Certaines dépenses qu’on a l’obligation de continuer à acquitter pendant l’arrêt des activités.

La perte d’employés clés
Lors de la reprise des activités, les frais encourus pour reconquérir et pour re-fidéliser la clientèle, l’affaiblissement financier général qui, sans assurance, pourrait parfois conduire à la faillite.


Les bris de machines

Puisque plusieurs risques sont exclus des formulaires de base de l’assurance entreprise, le portefeuille d’assurance d’une compagnie est incomplet si celle-ci n’a pas souscrit une assurance contre le bris de machines. Avec l’assurance contre le bris de machines, le seul risque couvert est la survenance d’un accident à un objet assuré.

Voici donc les trois catégories d’objets assurables :

  • Appareils sous pression
  • Équipement mécanique
  • Équipement électrique
La règle
proportion-
nelle

La clause de la règle proportionnelle, aussi connue sous le nom de clause de coassurance (traduction directe de co-insurance clause), contenue dans toutes les polices d’assurance de dommages aux biens des entreprises, s’applique aussi bien au montant d’assurance du bâtiment qu’au montant d’assurance des marchandises et du matériel (équipement).

Elle s’applique séparément pour chaque catégorie de biens assurés.
Les objectifs recherchés par l’industrie d’assurance de dommages,
en incluant la clause de la règle proportionnelle dans les polices d’assurance
de dommages aux biens, sont aussi avantageux pour les assurés que pour les assureurs.

Les voici :

  • Inciter l’assuré à souscrire un montant d’assurance suffisant pour ne pas être pénalisé dans le cas d’une perte partielle due à un sinistre couvert par l’assurance.
  • Éviter à l’assuré d’assumer une partie de son risque en plus de la franchise à sa charge lors d’un sinistre.
  • Permettre à l’assureur de percevoir une prime suffisante afin de pouvoir faire face aux paiements des sinistres.


En langage courant, voici ce que veut dire le texte de la police d’assurance concernant la règle proportionnelle :

Le montant ou les montants d’assurance indiqués aux conditions particulières de la police d’assurance doit ou doivent correspondre au moins au minimum d’assurance requis par la règle proportionnelle. Les pourcentages, généralement reconnus, de la règle proportionnelle sont 80 %, 90 % et 100 %. L’assuré ne peut pas choisir le pourcentage applicable à son contrat. Ces pourcentages sont déterminés et exigés par les assureurs en fonction du type de construction du bâtiment, et ce, même si l’assuré n’en est pas le propriétaire.

Exemples :

  • Construction ordinaire = règle proportionnelle de 80 %
  • Construction résistante au feu = règle proportionnelle de 90 %
  • Bâtiment muni de gicleurs automatiques = règle proportionnelle de 90 %


Ou encore en fonction de la forme et du type d’assurance choisis par l’assuré.

Exemples :

  • Assurance globale sur le bâtiment et le contenu = règle proportionnelle de 90 %
  • Assurance de chantiers = règle proportionnelle de 100 %

Quel que soit le pourcentage requis, la formule d’application de la règle proportionnelle est toujours la même.

En voici un exemple :

Un assuré doit encore 40 000 $ à son créancier hypothécaire, la valeur de reconstruction du bâtiment est de 100 000 $, mais l’assuré décide de ne s’assurer que pour le montant de son hypothèque, soit 40 000 $. L’assureur stipule dans la police que l’assuré est tenu d’assurer le bâtiment pour un montant minimum de 80 % de la valeur de reconstruction soit 80 000 $. Si l’assuré décide tout de même de le faire, en cas de sinistre, il devra assumer une partie des dommages. Dans notre exemple, en supposant un sinistre entraînant des dommages d’un montant de 20 000 $, l’assuré devrait assumer lui-même la somme de 10 000 $.